Les ambulanciers

Mario Beaudin en a vu de toutes les couleurs. Des cas d’accidents très graves, qui touchaient parfois même des gens qu’il connaissait dans ses interventions, ce n’était pas chose rare pour lui. Toutefois, après chacune de ses expériences, il tente de les mettre dans son « tiroir mémoire », afin d’oublier les cas les plus difficiles. Cela lui permet ainsi de ne pas se laisser abattre par ceux-ci.

Pour devenir paramédic, le plus gros défi est, selon lui, d’avoir de la compassion pour les gens, tout en sachant garder le contrôle de ses émotions. Ces deux caractéristiques permettent d’intervenir plus efficacement. Avec autant d’années d’expérience derrière la cravate, il ne regrette pas une seconde d’exercer ce métier, qui lui permet d’être en contact constant avec le monde, loin de la routine quotidienne.

Votre histoire

Vous avez une histoire dont vous aimeriez nous faire part? Partagez-la en cliquant sur « Partagez votre histoire », afin qu'elle soit publiée sur notre page web.

Avec la participation de
Fonds des médias du Canada Canal D
Produit par
Pimiento Atelier Rocoto
Remerciements
Urgences-Santé QuébecUrgences-Santé Québec